Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 13:53

 

Auteurs !

 

Dans le cadre de la prochaine publication d'un recueil de nouvelles,

aNTIDATA lance un appel à textes. Après le thème de la maison retenu pour CapharnaHome, nous avons choisi cette fois-ci la musique comme sujet. Celle-ci devra constituer un élément important du récit, d'une manière ou d'une autre (celle qui vous plaira).

 

Format des textes : entre 10 000 et 15 000 signes espaces compris.

 

Date limite d'envoi : 1er août 2010. Par mail à antidata@ouvaton.org

 

Sortie espérée fin 2010.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Antidata - dans Appels à textes
commenter cet article

commentaires

Venise 31/05/2010 14:16


De quoi meurt Amadeus…
Dans l’ombre noire de son père,
D’un empêchement au repos.
Il dort si peu, que le rêve capture les sons qui s’engloutissent dans l’univers profond.
En soit l’œuvre toute entière raconte l’agonie les soubresauts du corps ,l’épuisement de l’enfant empêché.
Un cerceau, une console de jeux auraient tout arrêté.
L’enfant revenu du silence terrifiant serait resté muet.
Cet enfant nous donne trop tôt ce que coûte une vie .
J’ai déposé ce matin une gerbe de lys au bord d’une rivière.
Elle retient toujours les doigts engourdis du petit musicien.
J’ai murmuré merci.
C’est une recréation le monde d’aujourd’hui habité par Mozart .
L’enfant est resté sur le haut du muret .

Venise


CARON 21/04/2010 12:20


Bonjour, je vous envoie un texte concernant la musique.


ET SURTOUT LA MUSIQUE

Je veux que plus rien ne s’arrête, et surtout pas la musique
Je veux qu’ils soient tous là, les grands auteurs classiques
Mozart et Beethoven, Chopin et Vivaldi
Je veux être avec eux, fa si la sol do mi

Entrez dans mon théâtre, venez tous sur la scène
Vous les grands musiciens, que j’admire et que j’aime
Venez nous faire entendre, tous ces airs inconnus
Que le temps vous a pris trop tôt, avant qu’ils ne soient lus

C’était vous les premiers, les plus grands, vous les maîtres
Vous aviez tout compris, pour qu’enfin puissent naître
Les pianos, les violons, tous en accords parfaits
Venez autour de moi, le temps d’un menuet

J'entends les symphonies, les requiems, les concertos
La musique jaillit, do ré mi fa sol do
Toutes les cordes tremblent, en un son gigantesque
Et soudain le théâtre est un énorme orchestre

C’est un instant magique, et de pure folie
Tous ces grands musiciens, devant moi réunis
Vêtus de leurs habits, venus d’un autre siècle
Mes yeux sont éblouis, j’écoute, émue, discrète

Les arpèges, les croches, les dièses, et les bémols
Toutes ces mains illustres, comme des clefs de sol
Se déploient magnifiques, inventant la musique
Et les voix montent au ciel, énormes, vocalisent

Mylène Caron


antidata

Antidata est une maison d'édition née en 2004, héritière de

la revue du même nom, se donnant pour but d'éditer des textes courts, nouvelles mais aussi dialogues, lettres, ou autres. En dehors de ce format court, elle n'a d'autre ligne éditoriale que les goûts et enthousiasmes de ses membres.

 

Pour proposer des textes, les envoyer en document word attachés à l'adresse suivante :

 

editionsantidata@gmail.com

 

 

Pour vous procurer nos livres, commandez-les à votre libraire, et si vous êtes libraires, contacter notre diffuseur,

amalia-diffusion, au 06 49 84 16 80 ou à

contact@amalia-diffusion.com

 

 

Recherche

Catégories